Langues de feu….

Pentecôte 2022

Le don de l’Esprit c’est un très grand mystère… mais comment se fait-il qu’en L’accueillant, sans tout percevoir, nous restions parfois émerveillés en osant nous désaltérer à SA source vivifiante !

C’est LUI qui guide nos pas quotidiens, LUI qui nous entraine sur des chemins d’audace confiante. LUI qui va irriguer notre élan au fil des heures, LUI qui va nous faire gouter les joies de la fraternité, LUI qui nous fera sortir de nos épreuves, de nos folies meurtrières. Jaillissant du cœur de DIEU IL souffle où IL veut, quand IL veut !

Et pourtant, nous ne savons ni d’où IL vient, ni où Il va. Alors comment se fait-il que chacune et chacun puisse L’entendre et parler à son tour dans sa propre langue. Celle-là même de Dieu ! C’était sa promesse… « Je répandrai mon Esprit sur tous et chacun transmettra le mystère de cette source de la fraternité jaillissant de la Trinité.

Et si nous osions, de temps en temps, échanger entre nous les surprises quotidiennes de Son action dans notre vie au jour le jour. Devenir ensemble des voyants et des prophètes !

Guettons ces rendez-vous avec ce souffle invisible et partageons de temps en temps ce qui nous semble indicible. Alors, nous pourrons là où nous vivons, rejoindre la chorale de l’ESPERANCE ! Comme le disait le Père ANIZAN, notre fondateur : « Je voudrais être enveloppé dans son adorable Trinité » OUI, là est le secret de notre mission commune  de «MISSIONNAIRES CONTEMPLATIVES aux périphéries du monde, du corps et de l’âme». Contempler ensemble cette promesse du Christ… «Je serai avec vous jusqu’à la fin du monde !» Devenir des « guetteurs et des phares réconfortants pour tous ». Voilà, en Église, nos réseaux sociaux !

Au Centre Desfontaines, en union avec toutes les maisons de retraites ou les EHPAD proches ou lointaines, je comprends mieux la profondeur de ce mystère. Si le souffle du grand âge nous fait perdre peu à peu une certaine autonomie, le miracle lui, habite secrètement, éternellement les derniers soupirs de vies habitées depuis toujours par l’Esprit de Pentecôte. Ô B ienheureuse Vierge Marie, toi qui as su accueillir dans la foi et l’abandon ce mystère, chemine avec nous vers LA SOURCE et entraine nous dans ton ASSOMPTION !

Marie France Deniau – Auxiliatrices de la Charité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.