Pâques 2017 – Un cri déchirant !

 

©Etienne Bigot

A partir de la sixième heure, l’obscurité se fit sur tout le pays, jusqu’à la neuvième heure.

Et vers la neuvième heure Jésus clama en un grand cri : «  Eli, Eli, lama sabachtani », c’est-à-dire : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »  Mt 27, 45-46 

 

©Etienne Bigot

C’est un cri déchirant, au plus fort de l’épreuve, un abandon total, une interpellation qui se heurte au silence du Père.

  • Ce cri n’est-il pas celui de ceux qui, dans le monde, meurent de faim et de soif ?
  • Ce cri n’est-il pas celui de la femme qui meurt sous les coups d’un conjoint violent ?
  • Ce cri n’est-il pas celui du jeune qui se fait exploser parce qu’il a été endoctriné ?
  • Ce cri n’est-il pas celui de cette agricultrice qui s’est suicidée parce qu’elle ne pouvait plus faire vivre sa famille ?
  • Ce cri n’est-il pas celui de ceux qui meurent sous la torture parce qu’ils n’ont pas accepté la dictature ?

Des questions nous habitent :

©Etienne Bigot

Qui a pleuré sur eux ? Qui a pleuré sur toi ?

Quels cris réveillent nos consciences et notre responsabilité collective ?

Le Christ à son dernier souffle n’a-t-il pas déjà sauvé le monde dans l’amour de son Père ?

Seigneur, tu as été exécuté parce que tu gênais, parce que tu dérangeais,                        

parce que tu n’as pas accepté l’injustice, l’intolérance, le pouvoir qui écrase,                      

parce que tu as dit la Vérité.

Seigneur, toi qui as été le premier à défendre les droits de l’homme et de la femme,          

à défendre tous les êtres humains sans exception, aide-nous à nous engager sur ce chemin de  justice et de paix.

MàJ le 13/04/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *