Commémorations

Le 13 novembre 2019

Quatre ans après les attentats les plus meurtriers commis en France, ministres et officiels ont commémoré ce mercredi les attaques djihadistes du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis qui ont fait plus de 130 morts et 350 blessés, dans un contexte de menace toujours élevé.

« Souvenez-vous d’où vous étiez, de ce que vous faisiez. Souvenons-nous de la promesse que nous nous étions faite : rester unis pour ne jamais laisser gagner ceux qui avaient fait cela. Aujourd’hui, souvenons-nous du 13 novembre et de ses victimes. » Emmanuel Macron

Ces attaques ont eu lieu non loin de chez nous… Ce 13 novembre 2015 Annick (Auxiliatrice de la Charité, membre de la communauté Jean Pierre Timbaud)  sortait de chez son kiné qui a son cabinet juste en face des cafés « Le Carillon » et « Le petit Cambodge » ; à un quart d’heure prêt elle se trouvait dans la fusillade !

Cet hommage s’est conclu par un discours des représentants d’associations de victimes à la mairie du XIe arrondissement.

Près des terrasses du Petit Cambodge et du Carillon, les riverains du quartier, totalement bouclé par les forces de l’ordre en amont des commémorations, ont fait  part de leur émotion. « Il n’y a pas une fois, quand je repasse devant (le bar et le restaurant), où j’y pense pas », dit Corinne. « Ces cérémonies, ça représente un symbole fort. C’est beau », ajoute Lola, qui vivait déjà dans ce quartier en 2015. Pour Maryline, quatre ans après, ces cérémonies conservent toute leur importance, car « ce sont des leçons d’humanité. Chaque année c’est une piqûre de rappel, très étrange ». Comme ces témoins, ce mercredi 13 novembre, Annick s’est rappelé ce tragique évènement… et l’a porté dans la prière communautaire en faisant mémoire de la déclaration inter religieuse de 2015 :

Communiqué des Responsables du 10ème et 11ème arrondissement engagés dans la rencontre interreligieuse et interconvictionnelle

Nous, représentants de communautés religieuses des 10ème et 11ème arrondissements de Paris et d’associations de dialogue interreligieux réunissant des croyants et des non-croyants, tenons à affirmer notre volonté de poursuivre dans nos quartiers le travail de rencontre, de connaissance et d’amitié que nous menons ensemble depuis plus d’une dizaine d’années.

Suite aux dramatiques événements de vendredi dernier, nous exprimons toute notre solidarité et notre compassion à toutes les victimes et à leurs familles.

Dans nos quartiers, qui se caractérisent par une grande et riche diversité, nous continuerons, dans le respect de la laïcité et en nous appuyant sur nos traditions religieuses et convictions philosophiques, à être des artisans de paix et d’espérance.

Paris, mercredi 18 novembre 2015

MàJ le 19-11-2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *