4ème dimanche de l’Avent

Nous allons vers Noël… Dieu ouvre nos histoires, Il nous donne de quitter un chemin tout tracé, que nous pourrions avoir envie de corriger, de rectifier selon ce que nous estimerions juste, pour entrer dans un chemin inédit, qu’il nous propose…

Dieu ne nous force jamais, mais s’adresse à nous par sa Parole, le plus souvent portée par le truchement de ses envoyés, parole qu’il nous offre de préférer à toute certitude propre…  Jamais aucune violence si ce n’est la parole, la Parole, qui retentit en nous plus profonde que notre conscience.

Aujourd’hui l’actualité nous montre des actes de violence, des replis sur soi, des inquiétudes  sur  l’avenir de la planète, de graves questions par rapport à la bioéthique, des risques pour les libertés et la démocratie dans différents pays. De nombreuses inquiétudes voire des angoisses paralysent le monde…

C’est dans ce monde, au cœur même de cette actualité, au cœur même de notre vie que Noël  vient, une provocation dans un monde qui désespère ?

Noël, c’est Dieu qui ne cesse de venir dans nos histoires humaines, en chacune d’elles, en la nôtre, en l’ouvrant à la nouveauté… Laissons-le parler, écoutons-le, recevons-le, disons-lui « Oui » : alors il pourra agir, nous façonner avec notre consentement… Laissons-le ainsi nous ouvrir les portes du Royaume, y trouver notre place… Noël, c’est Dieu qui vient partager nos vies, Il vient nous redire qu’il compte sur nous pour inventer avec Lui, sur nos chemins difficiles, le Royaume de l’Amour…

Alors en cette dernière semaine de l’Avent, marchons ensemble vers cet enfant nouveau-né, fragile, qui  nous invite à annoncer, à crier partout dans le monde : Je suis venu pour qu’ils aient la vie, et la vie en abondance…

Communauté Jean-Pierre Timbaud        

Ginette, Thérèse, Louisette, Annick  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *