Rénovation

Depuis deux ans le clocher de l’église Saint Joseph des Nations est en rénovation…

A la fin janvier nous avons vécu une étape très importante de ces travaux… Tout d’abord, à la fin de la messe du dimanche 24 janvier, Bernard Maës, notre curé a béni la croix et le coq…et nous a livré sa réflexion :

« Devant la magnificence de ce coq couvert d’or, notre première réaction a été de se demander comment notre quartier allait accueillir ce signe de richesse.

Au cours de notre réflexion, il est apparu que les recherches historiques nous rappellent que ce coq se veut l’emblème qui annonce la résurrection et se veut le protecteur du quartier. Elles nous révèlent également qu’à l’origine la croix et le coq étaient recouverts d’or ; la ville de Paris a choisi de les restaurer en leurs états majestueux. Toutefois est-ce convenable d’afficher avec tant de richesses ostentatoires le symbole de la foi chrétienne, dans notre quartier diversifié et en partie marqué par la pauvreté ? Afin de mieux comprendre tout cela, je vous conseille de visiter l’exposition qui est faite sur des panneaux dans l’église ; ceux-ci invitent à la réflexion et à la méditation sur la croix afin d’explorer le sens de la croix et la signification du coq, à partir de texte, anecdotes, images, musique et prière éventuelle.  Cela enrichira probablement votre regard, et quand dehors vous apercevrez de temps en temps sur la croix du clocher les éclats dorés du soleil ils vous rappelleront qu’il s’agit finalement d’amour et que l’amour vaut bien la lumière de nos cœurs et pour certains la lumière de la foi »

Une deuxième étape importante a été l’élévation de la croix et du coq sur le clocher, le jeudi 28 janvier. Avec de nombreux paroissiens et d’habitants du quartier, nous avons été témoins de cet évènement.

Le maire du 11ème arrondissement, et les élus en charge de la culture et des monuments historiques étaient sur place pour accueillir le retour de la croix et du coq, restaurés et redorés qui culminent à 50 mètres au sommet du clocher.

Et voilà ! Désormais, le coq chante fièrement au ciel, et la croix rappelle au quartier le mystère du Christ.     

Communauté Jean-Pierre Timbaud – Février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *