Le pain de la solidarité

                « donnez-leur vous-mêmes à manger »

Quelle belle fête que celle du pain artisanal au four banal du petit village de montagne du Queyras… Pain à l’ancienne au goût délicieux, au parfum d’autrefois.

Pain du labeur de tous ceux qui ont contribué à ce qu’il lève, depuis le laboureur ensemençant son champ, le moissonneur quand le grain a levé, celui qui en a fait la farine, le boulanger et les boulangères d’occasion qui ont créé les pâtons, ceux qui ont allumé le feu dans la nuit… et quelle merveilleuse odeur de pain chaud dans ce village aux couleurs de 14 juillet. Oui, une fête !

Mais la plus belle odeur est celle qui a permis que le prix du pain contribue à remettre un homme debout en finançant sa prothèse, grâce au travail d’une association locale. En contribuant pour sa part, chacun a donné à manger le pain du partage et de la solidarité.

Odette – 14/07/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *