Week-end des accompagnateurs de jeunes

« Comment aider les jeunes à entrer dans l’intimité avec le Christ ? »

©Auxiliatrices de la Charité

Nous étions une vingtaine, prêtres, religieux, religieuses, laïcs, à nous retrouver ces deux jours au siège de la JOC à Courbevoie à l’initiative des Fils de la Charité et des Auxiliatrices de la Charité, le week-end du 28 et 29 janvier 2017.

La plupart des participants encadrent des jeunes en aumônerie situées dans des banlieues populaires, nous avons pris le temps de répondre et d’approfondir 3 questions :

  • En tant qu’accompagnateur, animateur, comment je suis concerné par cette question ?
  • Pourquoi je veux que les jeunes que j’accompagne, entrent en intimité avec le Christ ?
  • En quoi est-ce important ? Quelles propositions je fais aux jeunes ?…

Quelques idées fortes échangées :

Nous vivons dans une société où il n’est pas facile de dire sa foi. L’expression de la foi est difficile surtout pour les jeunes, si on ne vit pas une certaine expérience d’intimité. L’importance de faire découvrir le Christ aux jeunes. Le Christ nous précède. Il agit dans le cœur de chacun. La foi c’est un don de Dieu.

Il n’y a pas plus beau que l’incarnation du Christ !

C’est une question de vie ou de mort pour l’avenir de la Foi dans nos familles…

©Auxiliatrices de la Charité

C’est une épreuve de se dévoiler devant l’autre… un risque… les jeunes manquent d’arguments pour parler de leur foi avec d’autres.

Ecouter et être écoutés dans la confiance permet de découvrir son être intérieur…

Cela structure une vie de connaître le Christ… cela apporte la paix, la joie, donne des repères, du sens…. importance de lire l’évangile.

Un chemin d’accompagnement des jeunes nous a été proposé… C’est vital pour eux !

Chemin fait à la fois d’écoute, d’acceptation de se laisser surprendre… Il veut permettre à un jeune de « relire » son histoire comme étant déjà « de Dieu »… de la « relier » à l’évangile en faisant connaissance de Jésus… de vivre l’expérience de la prière personnelle… et avec d’autres…

Accompagner c’est guider quelqu’un, cela suppose un déplacement, une conversion, une ascèse, marcher à ses cotés, encourager, aider par une écoute bienveillante.

Des témoins nous ont redit l’importance d’être accompagné.

Une permanente JOC nous a redit toute l’importance d’être accompagnée pour elle-même. Connaître d’où elle vient ? Mais aussi pour sa responsabilité auprès des jeunes dans les équipes…

Dans le mouvement les jeunes sont décideurs, l’accompagnateur est en positionnement décalé : écoute, attention à « l’entre eux » et à ce que sont les uns et les autres…

Laisser le jeune faire son propre chemin…

Il s’agit d’un accueil du Salut, d’un cadeau offert par Dieu pour aller vers LUI.

Ne sommes-nous pas trop « frileux » pour proposer aux jeunes un accompagnement pour sa vie ?… et pourquoi pas, lui poser clairement la question d’une vocation de prêtre ou de religieux (se) ?

MàJ le 09/02/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *