« Il est Fidèle Celui qui nous appelle ! »1er Cor ,1-9

aubervilliers-19-juin-831Aujourd’hui c’est La grande joie de nous rassembler tous pour rendre grâces à Dieu pour Sa Fidélité au cœur de nos vies .Tant de raisons portent notre prière !

OUI ? merci Seigneur pour tous les « oui » que Tu as dits en moi !

Quant à moi, Je viens vous partager mon bonheur de fêter mes 50 ans de vœux de vie consacrée dans la congrégation des Auxiliatrices de la Charité.

Seigneur merci pour tous les « oui » que Tu as dits en moi !

Il y a eu celui que j’ai signé sur un beau parchemin, le jour de ma profession de foi : « Je m’attache à Jésus Christ pour toujours ! » Je sentais que cette signature serait un don total à l’Amour de Jésus mais je ne réalisais absolument pas comment cela se ferait.

Il y a eu des écrits qui m’ont touchée : ceux de Thérèse de Lisieux, du père Charles de Foucauld, du Père Voillaume avec son livre « Au cœur des masses ». Comment était-ce possible que certains puissent suivre Jésus avec autant d’amour, dans la prière et vivent  au milieu des personnes les exigences des Béatitudes ! Les vœux de chasteté, pauvreté, obéissance ?… c’était trop grand pour moi ! Dieu m’a fait pourtant comprendre dans le secret du cœur que c’est LUI qui serait « ma fidélité ». Alors tout s’est précisé rapidement ! L’urgence du « oui » joyeux fut le cadeau du  Christ.

A 22 ans, après mes études d’assistante sociale, il y a eu le saut dans l’inconnu. Dans le courant de la rénovation de Vatican II, mon entrée dans la congrégation des Auxiliatrices de la Charité, m’offrait de vivre ce choix en communauté fraternelle, dans les quartiers
populaires pauvres, au milieu des plus violentés par la vie selon notre devise : «  La Charité du Christ  nous presse » « Vivre en aubervilliers-19-juin-833contemplatifs pour vivre en acteurs », «  Être ensemble « Missionnaires Contemplatives ! » à la suite de notre fondateur le Père Anizan, et dans l’élan spirituel de Thérèse d’Avila.

Il y a eu alors la cascade des lieux  où j’ai vécu  en communauté fraternelle cette passionnante randonnée missionnaire avec d’autres : l’Afrique, le Portugal, la France et aujourd’hui, Aubervilliers avec vous tous et mes deux sœurs Anne Marie  et Odette.

Aujourd’hui dans l’évangile, Jésus nous dit « Pour vous qui suis-je ? »

Pour moi c’est LE même que celui qui m’a offert SA manne pour vivre au jour le jour de SA Parole si vivante.

C’est CELUI QUI NE M’A JAMAIS MANQUE ET NOUS DIT A TOUS :

« JE SUIS AVEC VOUS JUSQU’À LA FIN DES TEMPS !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *